Reconstruction profonde de la pointe et des ailes narinaires

Reconstruction nasale en pleine épaisseur

La réparation des pertes de substance des 3 plans de la pyramide nasale (plan muqueux -appelé lining-, armature cartilagineuse et plan superficiel cutané) sont des chirurgies complexes.

De nombreuses techniques ont été décrites, allant de la greffe composite (cartilage et revêtement cutané) jusqu'aux lambeaux microanastomosés (F. Menick), passant par les lambeaux régionaux de la face.

Ici sont présentés les lambeaux régionaux de la face le plus souvent utilisés.

 

Les reconstructions doivent impérativement concerner les 3 plans :

Dans le cadre de la reconstruction d'une aile narinaire par exemple, un cartilage est greffé à visée esthétique (éviter l'effondrement de l'aile) ainsi qu'à visée fonctionnelle (altération de la fonction respiratoire nasale).

Cette greffe cartilagineuse nécessite bien sur la présence d'un plan cutané, mais aussi d'un plan profond. La reconstruction de ces deux plans représente le challenge de la rhinopoièse et est l'objet des techniques présentées.

Le plan profond peut être reconstruit :

-par plicature du lambeau de reconstruction cutanée,

-par lambeau muqueux provenant de la muqueuse restante (septum/ aile narinaire...),

-par greffe de peau fixée au lambeau cutané régional,

-par lambeaux microanastomosés.