Lambeau rétro-auriculaire

Résultat de lambeau rétro-auriculaire

Résultat à 1 mois de lambeau rétro-auriculaire

Le lambeau rétro-auriculaire transfixiant

Le lambeau rétro-auriculaire transfixiant est utilisé pour la reconstruction des pertes de substance de conque. Il consiste à l'apport de peau rétroauriculaire à la conque en passant par un tunnel transconqual.

La vascularisation est assurée par l'artère rétroauriculaire, soit par voie antérograde dans le cas d'un lambeau à pédicule inférieur, soit par voie rétrograde dans le cas d'un lambeau à pédicule supérieur (plus souvent réalisé).

 

Le dessin du lambeau :

le tracé médial se situe dans le sillon rétro-auriculaire. La largeur du lambeau correspond à la taille de la perte de substance conquale. Le prélèvement descend plus bas que la conque, presque en regard du lobe, afin d'avoir une laxité suffisante à amener le lambeau sur la perte de substance.

 

Le décollement du lambeau se fait au contact du périoste.

L'incision transfixiante de la conque pour réaliser le tunnel est faite à la partie postérieure de la perte de substance. Celle ci doit être assez large pour ne pas risquer une compression du pédicule et une nécrose du lambeau.

Une désepidermisation est réalisée sur la partie du lambeau qui passe dans le tunnel transconqual.

On fixe le lambeau par des points de monofilament.

 

Le lambeau peut être sevré à 3 semaine du premier temps opératoire.