Le lambeau glabellaire

Lambeau glabellaire.PNG

Le lambeau glabellaire

Le lambeau glabellaire est utilisé en général pour la reconstruction des pertes de substance proches du canthus interne.

La vascularisation du lambeau est assurée, comme pour le lambeau de Rieger Marchac, par le pédicule transverse du nez.

 

Le dessin du lambeau :

Le tracé part de la perte de substance, remonte sur la glabelle, décrit un V inversé puis redescend vers la racine du sourcil opposé à la perte de substance.

 

Le décollement sous musculaire part de la glabelle, et est pédiculisé au niveau du pédicule transverse opposé à la perte de substance.

La suture se fait en deux plans, un plan sous cutané au fil tressé résorbable puis un plan cutané au monofilament non résorbable 4/0

Ce lambeau a une importante rançon cicatricielle et entraine un rapprochement des sourcils. Nous préférons conseiller l'utilisation de greffe de peau totale pour réparation du dorsum latéral ou du canthus interne.