Le lambeau en H

Lambeau en H

Le lambeau en H

Le lambeau en H est un lambeau classique des réparations de perte de substance de la région frontale, voire parfois temporale.

Son nom vient de la forme de la cicatrice qu'il entraine. Il consiste à couvrir une PDS en amenant un (lambeau en U) ou deux (lambeau en H) rectangle(s) de peau de la même largeur que la perte de substance.

Le cicatrices sont orientées horizontalement pour se cacher dans les rides du front.

 

 

Le dessin du lambeau :

Les tracés supérieurs et inférieurs sont parallèles, partent de la perte de substance et se dirigent selon les cicatrices de la zone à réparer. Au niveau du front ces tracés sont horizontaux.

La longueur du décollement du lambeau dépend de la laxité cutanée. Au niveau du front, un décollement allant jusqu'à 2 fois la taille de la perte de substance est souvent nécessaire.

La translation d'un rectangle cutané entraine l'apparition d'oreilles à la base de ce rectangles, appelés triangle de Burow. Le dessin peut inclure ces triangles pour les réséquer.

 

 

Le décollement se fait dans le plan sous musculaire, sauf dans la région temporale ou frontale latérale, pour lesquelles la protection du nerf faciale est indispensable. La tension des sutures ne doit pas être trop importante, entrainant des risques de nécrose.

La suture se fait en deux plans, un plan sous-cutané au fil tressé résorbable puis un plan cutané au monofilament non résorbable 4/0.

 

L'inconvénient de ce type de lambeau est sa grande rançon cicatricielle, qui nous amène à déconseiller son utilisation.