Lambeau de Tenzel

Capture d’écran 2021-03-15 à 20.45.51.
Capture d’écran 2021-03-15 à 20.45.24.

Résultat à 1 mois du lambeau de Tenzel

Le lambeau de Tenzel

Le lambeau de Tenzel est un lambeau asociant une rotation-avancement ressemblant au lambeau de Mustarde et une canthoplastie, décrit en 1975 pour la reconstruction de perte de substance allant jusqu'à 50% de la paupière, soit inférieure, soit supérieure. Il utilise alors la peau venant du canthus externe pour reconstruire la paupière inférieure.

 

Le dessin du lambeau :

Le dessin de l'exérèse est rectangulaire. Sa partie inférieure est en V, afin de permettre une fermeture sans oreille. Dans les résection plus médiales que centrales et dont la taille est importante (comme dans cette vidéo), a partie inférieure en V est longue et peut être cachée dans le sillon nasogénien.

Le dessin du lambeau commence au canthus externe et est dirigé supérieurement et latéralement, de manière circulaire, latéralement à l'oeil.

 

Une incision cutanée et musculaire est débutée au canthus externe. On décolle le lambeau de type mustarde, de manière superficielle au SMAS pour ne pas léser le nerf facial.

On résèque ensuite le triangle du sillon nasogénien pour éviter la formation d'une oreille à la partie inférieure de l'exérèse.

Afin de libérer la partie latérale, on réalise une cathotomie externe en pleine épaisseur. Celle ci sectionne donc le ligament canthal externe et offre une laxité suffisante permettant la suture.

 

La suture commence par fixer la partie latérale du lambeau de paupière inférieure à la partie médiale de l’exérèse. Tenzel préconise de réaliser des points inversant au prolène, cachant ainsi les point sous la conjonctive palpébrale. Cette technique gène le patient en post opératoire et nous proposons de placer les points sur la peau et de laisser les fils longs, en les fixant avec des strips à distance de l'oeil pour éviter la gène.

Puis, c'est le lambeau type Mustarde qui est translaté, et suturé d'une part à la partie latérale de la paupière inférieure médialement, et d'autre part au périoste orbitaire en profondeur (canthopexie). Un point de suture répare le néo canthus externe, fixant les paupières inférieure et supérieure (canthoplastie).

 

Le reste du lambeau de Mustarde est suturé en 2 plans, un sous cutané au fil tressé 4-0 puis un plan cutané au monofilament 5-0. La cicatrice médiale est suturée de la même manière.