Le lambeau de Grecco

Capture d’écran 2001-01-01 à 23.57.57.
Lambeau de Grecco
Lambeau de Grecco

Résultat à 6 mois post opératoire

Le lambeau de Grecco

Le lambeau de Grecco est un lambeau d'avancement jugal, moins utilisé que le lambeau de Mustarde et s'en approchant dans les indications et dans sa réalisation.

La vascularisation est assurée par les pédicules dermiques et sous-dermiques au niveau de la joue.

 

Le dessin du lambeau :

Les tracés du lambeau sont cachés dans les plis physiologiques de la joue.

En avant, le tracé part de la perte de substance, descend le long du sillon nasogénien, puis peut descendre sous la commissure labiale si nécessaire et rejoindre le pli de la houppe du menton.

Le tracé supérieur part de la perte de substance pour suivre le sillon infra-orbitaire.

 

Comme pour le lamnbeau de Mustarde, le décollement commence depuis la perte de substcane (partie antério-supérieure) et s'oriente vers l'oreille et le cou. Le décollement se fait dans le tissu sous-cutané, à la face profonde de la graisse sous-cutanée. Le SMAS ne doit pas être incisé, le décollement doit se faire à la partie superficielle du SMAS pour éviter une plaie du nerf facial.

Le lambeau est suturé pour recouvrement de la perte de substance, en deux plans. Le plan sous cutané est réalisé au fil tressé résorbable 3/0, puis une plan cutané au monofilament 4/0.

 

Les tensions des sutures sont situées au niveau du sillon infra-orbitaire, ce qui expose au risque d'ectropion. C'est l'inconvénient majeur de ce type de lambeau.