Le lambeau d'Abbé

Premier temps

Deuxième temps

Art coro.PNG
Lambeau_d'Abbé.PNG

A. coronaire labiale

Lambeau d'Abbé
Lambeau d'Abbé

Résultat à 1 mois post opératoire

Lambeau d'Abbé
Lambeau d'Abbé
Lambeau d'Abbé

Résultat à 15 jours  (patient des vidéos ci-dessus)

Le lambeau d'Abbé

Décrit par R. Abbé en 1897, ce lambeau appelé lambeau tournant de lèvre inférieure est indiqué dans la réparation des PDS transfixiantes de la lèvre supérieure (et parfois inférieure) dont la taille va jusqu'à 1/3 de la lèvre.

C'est un lambeau hétérolabial, qui utilise donc une lèvre pour réparer une perte de substance intéressant la lèvre opposée.

Il est vascularisé par l'artère coronaire de la lèvre inférieure, qui chemine à la jonction cutanéo-muqueuse de la lèvre et doit être conservée. La réalisation du lambeau d'Abbé se fait en deux temps, le deuxième temps correspondant au sevrage du lambeau.

 

 

Le dessin du lambeau :

L'exérèse peut être rectangulaire ou triangulaire, le lambeau a la même forme que l'exérèse. La largeur du lambeau est mesurée selon la PDS : entre ½ et 1 fois la largeur de celle ci.

Le tracé médial du lambeau remonte sur la lèvre rouge pour une incision transfixiante.

Le tracé latéral s’arrête à la jonction lèvre blanche lèvre rouge pour ne pas léser le pédicule coronaire.

 

On incise le lambeau selon le tracé médial, puis la partie inférieure du lambeau de manière transfixiante. On remonte ensuite selon le tracé médial sans remonter su la lèvre rouge pour ne pas léser le pédicule coronaire.

Avant la suture, le lambeau est donc fixé à la lèvre inférieure uniquement par un pont formé de lèvre rouge.

Le lambeau est tourné de 180° pour reconstruire la lèvre supérieure. La suture se fait en 3 plans : muqueuse, musculaire au fil tressé 3/0 et cutané au monofilament 4/0.

En fin d'intervention, un pont de lèvre rouge persiste donc pour la bonne vascularisation du lambeau.

Une alimentation liquide ou semi-liquide est donc de mise jusqu'au sevrage.

 

Second temps chirurgical :

Le second temps chirurgical est réalisé à 3 semaines pour sevrage du lambeau. On incise la lèvre rouge 1 à 2mm de la lèvre inférieure.

On suture alors la lèvre rouge bord à bord sur la lèvre inférieure d'une part et sur la lèvre supérieure d'autre part, en faisant attention à respecter la jonction lèvre blanche / lèvre rouge.

Sources :

Abbe R. A new plastic operation for the relief of deformity due to double harelip. Med Rec 1898;53:477.

Crecsentic peri-alar cheek excision for upper lip flap advancement with a short history of upper lip repair.  Webster 1955