Le lambeau bilobé

schéma bilobé.PNG
Lambeau bilobé
Lambeau bilobé

Résultat à 1 mois

Le lambeau Bilobé

Le lambeau bilobé a été décrit pour la réparation des pertes de substance des deux tiers proximaux du nez (sur sa face latérale principalement) ainsi que de la pointe et des ailes narinaires. Il peut être utilisé dans d'autres localisations.

Le principe du lambeau est d'apporter à une zone à faible laxité, une élasticité provenant d'une zone à proximité, par une double transposition.

 

Le dessin du lambeau :

- La transposition s'articule autour d'un point de pivot (A). La rotation autour de ce point doit être classiquement de 90 à 100°.

- Le point de pivot doit être séparé de la perte de substance par une distance minimale d'un rayon de cette même perte de substance.

- Le point de pivot est latéral pour les lésion de la pointe, médian pour les lésions de l'aile narinaire ou du dorsum latéral.

- Le dessin ne doit pas dépasser sur la joue pour respecter l'unité esthétique nasale et éviter de faire disparaître la ride des larmes naturelle.

- Le premier lobe a la même taille que la perte de substance, le second a une taille 2 fois plus longue et 2 fois moins large. Ceci permet la suture directe de la PDS due à la réalisation du second lobe.

- La perte de substance a une taille maximale de 2cm.

 

Le décollement du lambeau se fait dans le plan sous musculaire, au dessus du périoste et du périchondre. On décolle largement le lambeau vers le point de pivot.

Le premier lobe incisé vient recouvrir la perte de substance initiale, le second lobe couvre la PDS due au prélèvement du premier.

Enfin, une suture directe permet la fermeture de la PDS du second lobe. Les sutures sont réalisées à l'aide d'un monofilament 5/0.

Sources :

The bilobed flap for nasal reconstruction. Zitelli 1989

The bilobed flap. Plast Reconst Surg. 1953; 11:424434.