Ganglion sentinelle

Technique du ganglion sentinelle

La technique du ganglion sentinelle est validée pour les carcinome épidermoides de la cavité buccale et des lèvres muqueuses pour les tumeurs T1 supérieures à 1cm et les T2 inférieurs à 3cm; avec un statut ganglionnaire N0.

Pour les tumeurs T1 N0 de moins de 1cm, il est préconisé une surveillance ganglionnaire.

Une injection de produit radioactif est réalisée aux quatre points cardinaux de la tumeur, dans le service de médecine nucléaire.

Une scintigraphie est réalisée après l'injection permettant de repérer le ganglion sentinelle.

La chirurgie est réalisée le jour même. Une sonde gamma permet de repérer l'emplacement du premier relais ganglionnaire.

Celui-ci est prélevé et envoyé en anatomopathologie.