Anatomie

Vascularisation

Généralités

Anatomie

Les paupières peuvent être divisés en 5 plans anatomiques :

- un plan cutanéo-graisseux superficiel

- un plan musculaire : muscle orbiculaire en continuité avec le muscle releveur de la paupière (en haut)

- un plan fibreux constitué du tarse suivi du septum orbitaire

- un plan muqueux, constitué de la conjonctive palpébrale allant jusqu'au fornix de la paupière supérieure ou inférieure.

 

L'organisation de cet ensemble d'élément est visible sur la peau par deux plis de grande importance dans la chirurgie réparatrice du visage et des paupières.

Ce sont le pli palpébral supérieur d'une part, le plus marqué, formé par l'insertion du muscle élévateur de la paupière sur l'orbiculaire. Il correspond aussi à la jonction tarse et septum orbitaire.

Le pli palpébral inférieur d'autre part, qui correspond au bord inférieur du tarse.

 

 

Sur le plan chirurgical, on distingue d'abord deux lamelles :

- une antérieure, cutanéo-musculaire

- une postérieure, tarso-conjonctivale.

Ces deux lamelles se rejoignent au niveau du bord libre.

Le bord libre est lui-même divisé en 2 parties :

- La partie ciliaire, la plus grande des deux portions, sur laquelle on trouve en avant les cils, en arrière des glandes sébacés.

- La partie lacrymal, qui contient le canalicule lacrymal et qu'il faut au maximum préserver.

Entre ces deux parties se trouve la ligne grise, repère chirurgical important.

(Schéma Imaios.com)

anat paup 2.PNG
anat paup.PNG

Vascularisation

La vascularisation est assurée par des pédicules provenant du système carotidien externe via l'artère faciale et l'artère temporale superficielle, ainsi que du système carotidien interne via l'artère ophtalmique.

 

Ces artères s'anastomosent largement aux canthus interne et externe puis forment les arcades marginales supérieures et inférieures.

Ces arcades passent à 3mm du bord libre en haut et à 4mm du bord libre en bas, dans le plan situé entre l'orbiculaire et le tarse, soit entre les deux lamelles de la paupière.

Schéma clemedecine.com

Vascu_paupière.PNG

Généralités

La chirurgie de reconstruction des paupières après une exérèse transfixiante de paupière doit s'attacher à reconstruire les 2 lamelles précédemment décrites. Pour la reconstruction, on utilise des lambeaux et des greffes.

 

Quelques règles sont à respecter :

- On ne peut pas utiliser deux greffes (une pour chaque lamelle) devant le risque majeur de nécrose. Par exemple, utiliser une greffe de peau pour la lamelle antérieure et une greffe chondrale avec périchondre pour la lamelle postérieure est trop risquée.

- On utilise donc un lambeau et une greffe ou deux lambeaux.